• Recherchez-vous...

S’adapter aux perturbations technologiques dans les finances

Examen de l’impact des 4 tendances technologiques

De plus en plus, le chef des finances est chargé de rationaliser ses activités, gérer les risques et stimuler la croissance. Les responsables financiers peuvent jouer un rôle clé dans la compréhension de la façon dont la technologie peut répondre à ces directives en pleine période de perturbation numérique. Voici un bref aperçu de quatre grandes tendances technologiques et de la façon dont elles peuvent aider les finances.

1. Automatisation

Avec l'automatisation, les finances peuvent intégrer des données à travers des systèmes disparates, automatiser des transactions, recueillir des factures, des dépenses, des comptes créditeurs, des comptes débiteurs et bloquer automatiquement les transactions non désirées.

L’automatisation peut libérer les finances de tâches banales et répétitives. En intégrant l’automatisation dans les aspects de leur rôle, les finances peuvent se concentrer sur la prise de décision stratégique plutôt que sur les activités transactionnelles.

2. Intelligence artificielle

Grâce à l’IA, les finances peuvent extraire des informations sur les données, activer l'aide à la décision, rationaliser les tâches, détecter les fraudes et automatiser les processus de génération de rapports.

L’intelligence artificielle (IA), un sous-ensemble de l'apprentissage automatique, a été un sujet brûlant au cours des dernières années. Avec l’IA, les équipes financières peuvent analyser plus efficacement de gros volumes de données. Cependant, pour tirer profit des efforts de l'IA, les professionnels de la finance doivent évaluer leur niveau de préparation et la maturité de leurs données. La limite de l'IA est qu'elle nécessite les ressources appropriés (humaines, financières et en capital), l'infrastructure, les cadres de gouvernance et la culture à déployer.

3. Chaîne de blocs

Pour les finances, la chaîne de blocs peut offrir un moyen efficace et sécurisé de valider les transactions, standardiser et réduire les coûts et les erreurs humaines des processus opérationnels.

La chaîne de blocs, dans sa forme la plus simple, est une chaîne d'enregistrements cryptés stockée sur un grand livre public, qui vise à résoudre les problèmes de gestion des données. Cependant, la chaîne de blocs a ses propres défis. Certains des pièges de la chaîne de blocs résident dans son manque de normes et de réglementation, la disponibilité publique de ses données, les défis de sécurité en cours et sa complexité.

4. Internet des objets (IdO)

Pour les finances, l'IdO peut aider les entreprises à atteindre de nouveaux marchés, automatiser leurs processus de négociation, améliorer et adapter leurs activités d'investissement, et améliorer la répartition de l'actif.

Bien que l'IoT se réfère aux dispositifs portables et à la technologie sensorielle, il existe un énorme potentiel pour les professionnels des finances. La fonctionnalité de l'IdO repose sur sa capacité à suivre des objets tangibles et à mesurer leur impact pour optimiser les processus et les expériences. Axée principalement sur les actifs incorporels, l'opportunité financière dépend de sa capacité à développer des moyens de suivre et de mesurer ses actifs incorporels (ou ses actifs corporels) et à capitaliser sur ces informations.

Nous contacterContactez
Prenons contact
Veuillez remplir ce formulaire et nous vous contacterons bientôt.