• Recherchez-vous...

Cinq risques économiques que les dirigeants du secteur financier devraient surveiller

Façonnement du risque par la mondialisation et la démondialisation

Dans le contexte mondial et changeant du risque, nous avons demandé à notre économiste principal, Bodhi Ganguli, d’analyser les cinq principaux risques que les dirigeants du secteur financier devraient surveiller.

1. Politique monétaire : un lien faible

Les banques centrales ont fait beaucoup pour atténuer les effets de la récession mondiale. Presque toutes les banques centrales sont à bout de ressources. S’il y a un autre coup dur, il est possible qu’elles ne soient pas en mesure de fournir le même soutien financier.

Avec la fragmentation de divers pays et plusieurs économies en crise, les répercussions des lois internationales et des relations politiques sont des enjeux de taille.
 

2. Coordination des politiques : difficile d’être sur la même longueur d’onde

Dans un monde marqué par le Brexit où les divisions politiques et géopolitiques deviennent de plus en plus courantes, les gouvernements ont de plus en plus de difficulté à travailler ensemble. Les responsables de la politique budgétaire et les autres dirigeants devront s’entendre sur des politiques qui équilibrent les risques à l’échelle mondiale.

 

3. Incertitude géopolitique : plus d’agitation = plus grand risque

Avec la fragmentation de divers pays et avec diverses économies en crise, les répercussions des lois internationales et des relations politiques sont des enjeux de taille. Des événements comme le Brexit soulèvent diverses questions, notamment « Qu’advient-il des lois sur la migration? Comment cela affecte-t-il l’ensemble du globe? »

4. Ralentissement dans les marchés émergents : petits changements, grandes répercussions

Les marchés émergents, à commencer par la Chine, commencent à ralentir. Parce que la Chine est le marché qui, parmi les marchés émergents, a le plus contribué à l’économie mondiale, même un léger déclin de sa croissance a un grand effet multiplicateur.

5. Mécontentement et démondialisation : l’angoisse de séparation

L’incapacité des gouvernements à pacifier les populations en colère qui ne bénéficient pas pleinement de la croissance est un facteur de risque majeur. La démondialisation, ou processus de déconnexion politique délibérée, est le résultat de populations mécontentes prenant des mesures politiques polarisatrices qui pourraient déstabiliser le gouvernement.

Vous avez encore une minute?

Explorez encore plus les perspectives de Dun & Bradstreet.

Nous contacterContactez
Prenons contact
Veuillez remplir ce formulaire et nous vous contacterons bientôt.