• Recherchez-vous...

Quelle structure d'entreprise choisir pour votre startup?

Plusieurs facteurs clés doivent être pris en compte dans le choix d'une structure pour votre startup.

Avant de lancer une nouvelle entreprise, il faut répondre à de nombreuses questions. Le choix de la structure d'entreprise dans laquelle s'inscrira votre activité est crucial et se répercute sur le long terme. Si plusieurs possibilités s'offrent à vous, il n'est toutefois pas toujours facile d'identifier laquelle sera la plus avantageuse pour votre société.

Il est important de comprendre que ce choix peut se répercuter directement sur plusieurs aspects importants, notamment la fiscalité, la responsabilité et les coûts. De plus, les spécificités relatives à chaque type de structure d'entreprise sont également à étudier.

Pour commencer, la plupart des propriétaires d'entités à but lucratif peuvent choisir entre trois structures :  entreprise individuellecorporation, ou société à responsabilité limitée. Si l'entreprise a plusieurs propriétaires, vous pouvez également envisager un partenariat général ou limité.

Souvenez-vous que chaque entreprise aura des besoins différents, et il est fortement conseillé de faire appel à un conseiller juridique lorsque vous devez prendre des décisions quant à la structure de votre société.

Bien que l'entreprise individuelle soit la structure la plus simple et la plus rentable à mettre en place, elle implique plusieurs risques qui méritent d'être mentionnés.
Marco Carbajo
 

Entreprise individuelle : pour ne faire qu'un avec votre entreprise

Bien que l'entreprise individuelle soit la structure la plus simple et la plus rentable à mettre en place, elle implique plusieurs risques qui méritent d'être mentionnés. Dans le cas de l'entreprise individuelle, l'entreprise et le propriétaire ne constituent qu'une seule entité aux yeux de la loi. Cela signifie que le propriétaire assume la responsabilité du paiement des dettes de la société et des jugements rendus à l'issue d'actions en justice, même lorsque ces frais résultent des actes d'un autre employé. De plus, les actifs personnels du propriétaire (par exemple, sa maison ou sa voiture) peuvent être saisis en cas de faillite de l'entreprise.

 

Les entreprises individuelles peuvent également faire face à des difficultés lorsqu'il s'agit de trouver des investisseurs. Votre entreprise ne peut garantir sa solvabilité indépendamment et, par conséquent, les prêteurs examineront de vos antécédents personnels au moment d'envisager l'accord d'un prêt. Les institutions financières peuvent se montrer réticentes à travailler avec quelqu'un qui dispose d'actifs limités pour couvrir les risques. De plus, les entreprises individuelles peuvent faire l'objet de contrôles plus fréquents que les corporations, en raison du mariage entre propriétaire et entreprise.

Malgré ses inconvénients, l'entreprise individuelle peut être attractive de par sa simplicité. L'ensemble des dépenses et des revenus de l'entreprise est intégré à votre déclaration fiscale, ce qui permet d'éviter une double imposition. Cette structure peut être une option viable pour une entreprise ayant un propriétaire unique, capable de gérer les risques financiers.

Constitution en corporation

Lorsque les risques relatifs à l'entreprise individuelle sont plus importants que ses avantages, où si votre entreprise est détenue par plus d'un propriétaire, la corporation offre une alternative. Une corporation est une personne morale indépendante, complètement distincte de ses propriétaires. Par conséquent, vos actifs personnels ne peuvent pas être saisis en cas de faillite, et sont également protégés dans la plupart des actions en justice. La structure corporative offre également des avantages fiscaux. De nombreux frais professionnels peuvent être déduits et les taux d'imposition sont généralement plus faibles que pour les travailleurs indépendants.

Il existe deux types de corporations : « S » et « C ». Chacun présente ses avantages et ses inconvénients, mais de nombreuses petites entreprises optent pour la corporation « S ».

Les frais relatifs à la tenue des comptes et à la conformité juridique peuvent être bien plus élevés que pour une entreprise individuelle. Cependant, la protection de la responsabilité qu'offre la structure en corporation est souvent utile pour une entreprise jeune.

Sociétés à responsabilité limitée

De nombreux chefs d'entreprise ont opté pour la société à responsabilité limitée (SARL). Cette structure est une sorte d'hybride des deux structures d'entreprise précédentes. Le statut de SARL offre une protection de la responsabilité des chefs d'entreprise et évite la double imposition qui peut s'appliquer aux corporations. Avec cette structure, les recettes et les pertes de la société passent par le/la propriétaire et sont intégrées à sa déclaration fiscale personnelle.

La SARL a également ses inconvénients. Tout d'abord, elle est dissoute à la mort du propriétaire ou en cas de faillite. Vous aurez le statut de travailleur indépendant, ce qui vous expose à un taux d'imposition plus élevé.

Partenariats

Des possibilités supplémentaires s'offrent aux entreprises ayant plus d'un propriétaire : les partenariats généraux et limités. Un partenariat général peut être envisagé comme une entreprise individuelle pour plus d'une personne. Simples à mettre en place, les partenariats n'offrent aucune protection des responsabilités de votre entreprise. Ils sont donc à déconseiller aux sociétés susceptibles de faire face à des revers de situations ou à des difficultés juridiques important(e)s.

Les partenariats limités s'organisent autour d'un partenaire général qui dirige l'entreprise et assume la responsabilité, entouré de partenaires limités qui apportent une contribution financière mais n'engagent généralement pas leur responsabilité.

Chaque structure d'entreprise a ses points forts et ses points faibles. À vous de déterminer laquelle offre un maximum d'avantages et un minimum de risques. Comme toute décision relative à votre entreprise, celle-ci requiert mûre réflexion.

Prêt(e) à lancer votre propre entreprise? Découvrez comment monter un dossier de crédit aux entreprises et comment trouver d'autres ressoruces utiles.

Nous contacterContactez
Prenons contact
Veuillez remplir ce formulaire et nous vous contacterons bientôt.