• Recherchez-vous...

Les 5 erreurs qui vouent votre startup au désastre

Trop de startups prometteuses voient le jour pour faire faillite peu après leur lancement. Concrètement, seules 60 % des startups passent le cap des trois ans, tandis qu'environ 35 % d'entre elles atteignent les 10 ans, selon une étude menée par le Bureau of Labor Statistics et la fondation Ewing Marion Kauffman.

La création d'une entreprise comporte de nombreuses étapes, de la budgétisation au recrutement, en passant par toutes les étapes intermédiaires. Une erreur apparemment bénigne peut fragiliser les fondations de votre entreprise et causer son effondrement au fil du temps. Plutôt que d'alimenter les statistiques d'échec, assurez le succès de votre entreprise en évitant les cinq erreurs les plus courantes de la startup :

1. Se lancer à l'aveugle

La plus grosse erreur que font les entrepreneurs consiste à ne pas s'investir suffisamment dans l'étude de marché. Pour de nombreuses raisons, il est important de comprendre les tenants et aboutissants du secteur dans lequel vous souhaitez vous implanter. Au-delà de l'identification de clients potentiels, l'étude de marché vous permet de fixer des objectifs réalistes, d'évaluer les obstacles à votre implantation, de vous informer sur la concurrence, et plus encore. Pour gagner du temps sur votre étude, faites appel à un fournisseur de données tierces tel que Hoover's, qui offre des rapports détaillés par secteur d'activité.

Don’t be fooled by overnight success stories: one study shows only 60% of startups make it three years. Learn how to plan your small business for the long haul.
 

2. Sous-estimer l'importance du marketing

Les jeunes chefs d'enteprise font souvent l'erreur de recruter des représentants commerciaux à la va-vite pour promouvoir leurs produits et/ou services. Cependant, pour réaliser des ventes, il faut d'abord créer une demande : c'est ici que le marketing entre en jeu. Prenez le temps de mettre au point une stratégie marketing complète visant principalement à faire connaître votre marque. Veillez à préparer un large éventail de supports marketing, tels que des fiches produits et des livres blancs, que vous pourrez fournir à vos représentants.

 

3. Faire des dépenses inconsidérées

Le plus souvent, les entrepreneurs doivent compter sur leurs économies personnelles et sur le peu de fonds qu'ils parviennent à emprunter pour monter leur projet. Ne faites pas exploser votre budget déjà très restreint en consacrant vos fonds à des choses que vous pourriez faire à bas prix ou gratuitement. Par exemple, plutôt que de payer des services onéreux de relations publiques, faites connaître votre activité par le biais des canaux numériques peu couteux, notamment par courriel ou via les réseaux sociaux.

4. Essayer de plaire à tout le monde

Attirer le plus grand nombre d'acheteurs pour obtenir un maximum d'exposition peut sembler judicieux au premier abord. Malheureusement, quand on essaie de plaire à tout le monde, on finit par ne plaire à personne. Identifiez vos acheteurs idéaux et concentrez-vous sur les liens que vous tissez avec eux, à travers des stratégies marketing ciblées.

5. Recruter trop rapidement

Lorsque votre activité commencera à s'accroître, vous pourriez avoir désespérément besoin de recruter de nouveaux membres. Ne brûlez pas les étapes en recrutant le premier candidat qui se présente à votre porte. Définissez clairement les compétences et les traits de caractère que vous recherchez et recrutez une personne qui, en plus de répondre à ces critères, comprends également votre philosophie d'entreprise et partage vos valeurs.

Un important travail d'organisation minutieuse est nécessaire à l'évolution d'une startup vers le statut d'entreprise bien établie. Apprenez à éviter les cinq erreurs qui vouent votre nouvelle entreprise au désastre.

Nous contacterContactez
Prenons contact
Veuillez remplir ce formulaire et nous vous contacterons bientôt.